Combien de pages y a-t-il dans une bande dessinée? Conseils pour les auteurs de bandes dessinées

by CJ McDaniel // mars 2 // 0 Comments

Êtes-vous un grand fan de bandes dessinées? Êtes-vous curieux de connaître le sang, la sueur et les larmes qui entrent dans l’écriture et le développement des bandes dessinées que vous lisez? Ou êtes-vous un auteur de bandes dessinées en herbe? Si c’est le cas, l’une des choses auxquelles vous pensez probablement est le nombre de pages qui devraient figurer dans la bande dessinée que vous envisagez de créer.

Asseyez-vous, prenez vos collations préférées, détendez-vous et profitez pendant que nous décomposons les mécanismes impliqués dans la création d’une bande dessinée.

Mais avant d’aller plus loin, répondons à une question ahurissante.

Combien de pages une bande dessinée doit-elle contenir ?

Il n’y a pas de nombre fixe de mots ou de pages pour les bandes dessinées. Le nombre de mots standard par panneau de bande dessinée est généralement compris entre 25 et 35 mots, et une page contient environ 70 à 200 mots, y compris le titre, les dialogues et les effets sonores.

Un nombre idéal de pages de bandes dessinées pourrait être de 32 à 48 pages et pourrait être plus ou moins au fur et à mesure du processus créatif et tant que les pages sont en multiples de quatre. Parfois, le nombre de pages plus petit se situe généralement entre 22 et 24 pages.

Les bandes dessinées durent généralement de 4 à 6 numéros. Vous pouvez trouver le numéro occasionnel 7ème ou 8ème, mais ceux-ci sont rares. Par conséquent, une bande dessinée longue de quatre séries avec un nombre de mots de 100 par page de 32 pages produit un nombre de mots de douze mille, huit cents mots et cent vingt-huit pages. Ces chiffres ne sont pas fixes et varient en fonction de l’intérêt et du choix du créateur de bande dessinée.

Qu’est-ce qu’une bande dessinée?

Une bande dessinée ou un comix – comme ils sont affectueusement appelés par les fans du collège – est une forme d’expression utilisant des images séquentielles ou des dessins combinés avec du texte ou d’autres formats visuels pour transmettre une idée pour transmettre et idée une information. La création de bandes dessinées est une combinaison de l’art visuel et de la forme littéraire pour vous donner le meilleur des deux mondes.

Comme la plupart des œuvres écrites, les bandes dessinées abordent les genres fictifs et non fictifs et couvrent de nombreux thèmes comme une tranche de vie, l’action, l’humour, l’horreur / thrillers, le mystère, les aventures, les super-héros, etc.

Comment est née la bande dessinée ?

L’art d’utiliser des images séquentielles dans les histoires a commencé il y a plusieurs siècles dans les temps anciens lorsque des nations comme l’Égypte, Rome et la Grèce ont décoré leurs murs, tombes, piliers, etc., avec des images et des récits des exploits de certains de leurs dieux.

Cependant, le monde a été introduit pour la première fois à la forme imprimée de l’industrie de la bande dessinée en 1755 lorsque Koikawa Harumachi a créé « Kinkin Sensei Eiga no Yune », qui se traduit par « Le rêve splendifère de Maître Flashgold » en anglais, à propos d’un samouraï de bas niveau qui rêvait d’une vie luxueuse.

Le livre était répandu dans son pays d’origine, le Japon, mais n’a pas atteint une renommée internationale. D’autres artistes et créateurs se sont essayés à la création de ces bandes dessinées. La plus ancienne reconnue et la plus notable est l’Histoire de M. Vieux Bois de Rodolphe Töpffer, qui signifie « Aventures d’Obadiah Oldbuck » lorsqu’elle est traduite.

Cette bande dessinée a été créée en 1837 en Europe et publiée aux États-Unis d’Amérique en 1942. C’est la première bande dessinée reconnue jamais enregistrée en Europe et aux États-Unis, et elle a joué un grand rôle dans le développement et l’avancement de l’industrie de la bande dessinée.

La popularité des bandes dessinées

Le paysage de bandes dessinées est devenu immensément populaire dans le monde entier, en particulier dans les pays européens comme le Royaume-Uni, la France, la Belgique, l’Italie, etc. Les pays asiatiques comme le Japon, la Chine, la République de Corée du Sud, etc., les États-Unis si l’Amérique. Le Japon abrite la plus grande publication et impression de bandes dessinées au monde.

L’industrie a amassé sa juste part de fans inconditionnels. Le public occasionnel est si populaire. Les fans de partout font des préparatifs approfondis et se réunissent de temps en temps pour assister aux événements Comic-Con programmés. Ils peuvent s’habiller comme leurs personnages de bandes dessinées préférés, se convertir avec d’autres fans et faire signer leurs bandes dessinées par leurs créateurs préférés.

L’industrie est si importante que de nombreuses bandes dessinées se sont transformées en films, dessins animés et adaptations en prises de vues réelles. La plupart des fans ont décrit la bande dessinée comme un sursis et une évasion de la réalité.

Le gouvernement des États-Unis a reconnu l’impact des bandes dessinées sur les comportements et l’attitude de ses jeunes fans. Ils ont fait des plans pour tirer parti de cette influence en développant un projet de bande dessinée pour éduquer les enfants sur les bonnes mœurs et la pensée saine afin d’améliorer leur personnalité, leurs attitudes et leur raisonnement dans le monde réel.

Le style pour les bandes dessinées

Différents pays ont des préférences différentes dans les styles de dessin et de narration qu’ils utilisent pour produire des bandes dessinées. Le style de bande dessinée occidental, principalement utilisé aux États-Unis d’Amérique et dans plusieurs autres pays occidentaux, utilise l’ombrage et l’ombrage pour souligner certaines caractéristiques des personnages et des décors et utilise des tons doux et des couleurs pâles pour enchanter le public sans le responsabiliser.

Contrairement à d’autres pays, les mangas au Japon sont disponibles en noir et blanc; La technique artistique est généralement délicate et élégante. Les personnages semblent bien proportionnés, attrayants et presque réalistes. L’arrière-plan et les paramètres du manga maintiennent leur connexion avec les lecteurs. Il le fait sans enlever à l’intrigue générale.

La plupart des pays utilisent le style d’art de bande dessinée, qui est généralement audacieux, coloré, amusant et engageant. Bien sûr, certains créateurs de bandes dessinées choisissent d’appliquer leurs traits uniques dans leurs processus créatifs. Par exemple, Mike Mignola utilise des graphismes sombres et énervés pour créer la bande dessinée à succès, hell boy.

Ce qui rend les bandes dessinées différentes

Bien que très similaires, certaines différences ont été soulignées au fil des ans entre les bandes dessinées et d’autres formes de narration séquentielle, en particulier en ce qui concerne la conception, le style, l’édition et la texture. Il existe une différence notable entre un dessin animé et les bandes dessinées, car les dessinateurs utilisent des supports individuels ou à panneau unique lors de la création de leurs images, tandis que les créateurs de bandes dessinées utilisent des images séquentielles.

La différence entre les bandes dessinées et les romans graphiques a à voir avec leur continuité; Le roman graphique offre un sentiment de finalité. Ce sont généralement des livres autonomes, même lorsqu’ils sont dans une série. Vous pouvez lire un graphique lu comme un livre individuel sans vous demander ce qui est venu avant et ce qui se passera ensuite.

Les bandes dessinées, d’autre part, sont publiées périodiquement, et les derniers livres sont généralement une continuation des livres précédents. Par conséquent, il est presque impossible d’obtenir toute l’histoire sans lire la série complète. Une autre différence essentielle entre une bande dessinée et un roman graphique est que les romans graphiques sont généralement plus longs et plus assemblés avec une meilleure qualité d’image et de couleur que les bandes dessinées .

De plus, bien que les mangas japonais soient techniquement des bandes dessinées, ils sont très différents des bandes dessinées d’autres pays. Alors que la plupart des bandes dessinées sont principalement en couleur, les mangas sont souvent toujours en blanc et noir.

Une autre différence essentielle entre le manga et une bande dessinée est que les bandes dessinées sont généralement lues de la même manière que les autres formes de livres, de gauche à droite. Les mangas, d’autre part, ont été dessinés et lus de droite à gauche.

Écrire une bande dessinée

Une bande dessinée est une combinaison des éléments de l’écriture, du dessin, de la coloration et de l’impression. Certaines choses doivent être mises en place pour utiliser ces facettes pour créer une bande dessinée.

Idée d’histoire :

La première chose est d’avoir une idée de l’histoire que vous voulez raconter. Tout comme dans les livres, un créateur de bande dessinée doit avoir une idée des événements et des dialogues attendus dans l’histoire. Il serait préférable que vous ayez également une idée des personnages, des rôles, des décors et, notamment, de votre genre d’histoire comique. Une bande dessinée sans intrigue ni sens de l’orientation pourrait être peu attrayante pour les lecteurs.

Rédaction de votre script :

Dessinez un échantillon préliminaire des événements qui doivent se dérouler dans chaque scène des bandes dessinées. Ce n’est pas pour être trop détaillé, mais suffisant pour que vous ayez une idée de la direction que prend votre histoire. Incorporez vos idées dans le brouillon pour voir si vous aimez la façon dont elles s’intègrent ou si vous souhaitez apporter des changements spécifiques. La plupart des créateurs de bandes dessinées utilisent généralement du papier A3 ou A4 pour le brouillon, qui finira par être réduit pour s’adapter au produit final.

Illustrations de bandes dessinées :

À ce stade, vous pouvez choisir le style artistique que vous aimez pour votre bande dessinée.

Ici, vous pouvez appliquer différents styles comme le style de dessin manga ou le style de dessin occidental ou créer et appliquer votre style artistique unique.

Choisissez votre mise en page / format:

À ce stade, les décisions sur le type de papier que vous avez l’intention d’utiliser la taille de la bande dessinée, les arrangements, les panneaux, la gouttière (qui fait référence à l’espace entre chaque panneau de bande dessinée), les dimensions, etc.

La plupart des créateurs de bandes dessinées utilisent 60# pour imprimer des bandes dessinées à numéro unique, 60 et 70# papier mat pour imprimer des bandes dessinées en noir et blanc. Les bandes dessinées en couleur sont principalement dans des papiers 80 # brillants. Le format de papier par défaut pour la plupart des bandes dessinées est d’environ 6 x 9 pouces.

Cependant, le créateur a le contrôle total du format et des mises en page, qui varient tous considérablement selon ses préférences; Une fois que vous avez suivi les étapes ci-dessus, vous pouvez créer, publier et commercialiser vos bandes dessinées selon votre emploi du temps.

Plusieurs sites de bandes dessinées vous permettent de créer vos bandes dessinées gratuitement, notamment makebeliefcomix.com, écrire des bandes dessinées, pixton, comic master etc. Selon les normes normales, une série de bandes dessinées prend 6 à 10 mois, mais les chiffres diffèrent selon l’auteur.

Conclusion

Lorsque vous créez une bande dessinée, vous ne vous concentrez pas uniquement sur le nombre de pages, car il y a beaucoup de choses que vous devez prendre en compte. Le processus de création d’une bande dessinée prend beaucoup de temps et de travail. Dans la plupart des cas, de nombreux créateurs de bandes dessinées embauchent ou collaborent avec des professionnels du dessin, de l’édition, du lettrage, des graphiques et des conceptions pour aider à mettre l’idée générale ensemble et à donner vie à la bande dessinée.

Mais avec le savoir-faire, le travail acharné, le dévouement et l’engagement, les écrivains peuvent créer des séries de bandes dessinées sans aide professionnelle.

About the Author

CJ grew up admiring books. His family owned a small bookstore throughout his early childhood, and he would spend weekends flipping through book after book, always sure to read the ones that looked the most interesting. Not much has changed since then, except now some of those interesting books he picks off the shelf were designed by his company!